Etre Egoïste : 5 Raisons de Penser à Soi avant de Penser aux Autres

par 0

etre-egoiste

Une personne dite égoïste est plutôt mal vue, et à juste titre. Cependant peu de traits de caractères sont purement bons ou mauvais.

Je pense à ce sujet qu’il vaut mieux rester nuancé, particulièrement quand on parle de comportement dit égoïste ou altruiste.

J’aimerais me pencher justement sur un comportement égoïste mais utile. Précisément 5 idées reliées entre elles, qui pourront vous aider à déculpabiliser de penser à vous, avant de penser aux autres.

1. On n’est jamais mieux servi que par soi-même

Ce célèbre adage signifie que pour accomplir une chose qui soit conforme à nos attentes, il vaut mieux l’accomplir soi-même. L’un des moyens de parvenir au résultat escompté, c’est de penser à soi. De se focaliser d’abord sur son idée. De s’écouter avant d’écouter les autres.

Je parle ici de projets précis, d’une idée que vous souhaitez développer. Vous pouvez toujours vous entourer de bons conseillers, demander l’avis des autres.

Mais le point final vous appartient. Fiez-vous à votre intuition, et concentrez-vous dessus.

Penser à soi avant de penser aux autres ne veut pas dire négliger ces derniers. Mais plutôt ne pas tomber dans le piège de faire plaisir, pour être bien vu, au détriment de ses envies et de ses projets.

Au bout du compte quoi que vous vouliez réaliser, faites-le avant tout pour vous, selon votre vision des choses. N’attendez rien des autres – ou le minimum – et exigez le maximum de vous-même. Soyez l’égoïste responsable.

2. Penser à soi d’abord c’est bon pour les autres

L’égoïsme bon pour les autres rejoint cette idée de responsabilité. En pensant d’abord à vous, en prenant la responsabilité de vos idées et de vos actes, vous laissez toute liberté à votre entourage d’être et d’agir comme bon leur semble.

Ainsi chacun peut accomplir ce qu’il souhaite, sans se sentir obligé ou redevable envers autrui. Si l’un maximise l’attention sur lui, l’autre peut faire de même et se sentir libéré du regard des autres.

Imaginons que vous avez l’habitude d’aller voir votre famille tous les dimanches, mais que cette semaine vous n’en avez pas spécialement envie. Vous avez des choses importantes à faire.

Est-ce que c’est mieux de se forcer à y aller, de tirer la gueule et de vous plaindre de votre manque de temps ? Ou est-ce que c’est mieux pour tout le monde que vous fassiez ce que vous voulez réellement faire ?

Je pense que votre famille préfère que vous soyez réellement heureux d’être avec elle. Plutôt de vous sentir forcé d’y être.

Si votre entourage ne supporte pas votre « égoïsme », laissez-leur du temps pour s’y habituer, et acceptez leur amertume le temps que l’orage passe.

3. Etre complètement présent sans rien attendre en retour

Le temps passé avec vos proches pour leur faire plaisir, pour être bien vu à leurs yeux, c’est non seulement du temps perdu à la réalisation de vos projets, mais c’est également du temps investi pour une mauvaise raison.

C’est bien de faire plaisir aux gens, mais c’est bien mieux de le faire sincèrement, quand vous le voulez vraiment. Je parle autant de votre famille que de vos amis ou de votre cercle professionnel. Si vous faites les choses uniquement pour les autres, vous vous sentirez mal, je vous le garanti.

Vous risquez d’éprouver du ressentiment envers ceux qui vous entourent, alors même qu’ils ne vous demandent rien. Autre effet indésirable, c’est d’attendre un geste, ou une reconnaissance de leur part, qui ne viendra probablement jamais.

La reconnaissance et les éloges que vous attendez, ne seront jamais à la hauteur de vos attentes. Je vous l’ai dit : On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Alors quand vous faites quelque-chose, faites le d’abord pour vous et faites-le à fond.

4. Personne ne fera les choses à votre place

Hé non, personne. Ça fait toujours un peu mal au bide de s’avouer la vérité. Personne à part vous-même, ne réalisera vos projets et vos idées à votre place. Je fais surtout référence à la gestion de votre temps.

Il est important de se poser la question, pourquoi je fais telle chose, plutôt qu’une autre ? Est-ce que c’est encore une fois pour faire bonne impression ou est-ce que c’est réellement profitable pour moi, mes projets, et en définitive pour les autres ?

Quoi que vous ayez en tête, personne, ne pourra faire les choses à votre place. Tous ceux qui progressent, qui réussissent ou se dépassent, pensent d’abord à eux et à leur vision. Mais pas de manière purement égoïste, en ignorant les autres.

Ils se disent plutôt que c’est le seul moyen d’atteindre leurs objectifs, et d’inspirer les autres à faire pareil pour eux-mêmes. En tous cas c’est ce que je pense, quand je me demande si ce que je fais est la bonne chose à faire.

Prenons l’exemple d’un régime pour perdre du poids, ou de la préparation d’un examen important. Il faut avant tout se focaliser sur soi. Se lever plus tôt ou rentrer tard pour aller au sport, refuser un dîner copieux avec ses amis.

Ou encore décliner une invitation à une soirée bien arrosée, pour réviser, relire, faire des recherches. Se lever tôt le lendemain pour être en forme et continuer le travail, etc. Bref, pensez au pourquoi avant tout, et respectez-le.

5. C’est le seul moyen d’avancer selon vos aspirations et d’être réellement altruiste

En parlant de respect, quel le but de tout ça ? L’intérêt de faire preuve d’un égoïsme intelligent, c’est de respecter ses aspirations. C’est selon moi le seul moyen d’être réellement heureux et épanoui.

Cet état d’esprit permet une meilleure estime de soi, de s’aimer réellement, et donc de « redistribuer » le tout aux autres. D’être réellement altruiste et de rendre service à autrui.

On vit pour soi et pour les autres. Donnez de votre temps si vous le voulez réellement, sans vous oublier. Sinon la frustration risque de pointer le bout de son nez et de déteindre sur ceux qui, encore une fois, ne vous ont rien demandés.

Pour aimer les autres il faut avant tout s’aimer soi-même. Et pour s’aimer soi-même il faut créer et développer les choses qui nous permettent de rester centrer, en accord avec soi.

Pour y arriver, pensez et agissez selon ce que vous voulez réellement. Les autres vous remercieront pour votre authenticité, et vous leur permettrez d’être pleinement eux-mêmes à leur tour.

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de l’égoïsme ? C’est bon à petite, grosse dose, ou pas du tout ?

Jason

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

8 Partages
Partagez8
Tweetez
Aller à la barre d’outils