Comment se Faire des Ennemis et Etre Détesté de Tous

par 0

se faire des ennemis

Se faire des ennemis, chose plus facile à faire que de se faire des amis. Simplement parce que ça ne demande aucun effort particulier.

J’ai relu récemment l’excellent livre « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie, que tout le monde devrait lire au moins une fois dans sa vie, et relire une fois par an jusqu’à la fin de sa vie !

A cette occasion je voulais apporter ma modeste contribution en prenant les choses à l’envers. Voyons donc ensemble comment se faire des ennemis et être détesté de tous.

 

1. Jugez les autres en permanence pour être détesté à tous les coups

Le secret numéro 1 pour se faire des ennemies, jugez tout le monde, et tout le temps. Tous ceux qui ne vous plaisent pas, par leur mode de vie, leurs choix, leurs goûts, leur manière de parler etc.

Prenez votre vérité comme étant la seule qui existe, parce que c’est vrai, il n’existe qu’une seule manière de vivre et de penser, la vôtre.

Un petit bonus pour être sûr que ça fonctionne parfaitement : Ne lâchez jamais votre point de vue, vous devez gagner et vous devez avoir raison. Défendez-vous et rejetez tout en bloc, vous vous ferez un ennemi à coup sûr.

 

2. Ignorez les autres pour se faire des ennemis tenaces

Deuxième astuce pour se faire des ennemis, n’écoutez pas quand les autres vous parle. Faites autre chose en même temps.

Faites ce que vous voulez, regardez votre téléphone, pensez à autre chose… Mais surtout, ne regardez pas votre interlocuteur, surtout si ce qu’il vous raconte est important pour lui.

Ne prêtez aucune attention à ce que cette personne fait. Montrez-lui que vous vous en fichez complètement.

Encore mieux pour se faire un ennemi rapidement, coupez-lui la parole dès que possible. Ce que vous avez à dire est toujours plus important. Rappelez-vous la nécessité d’avoir raison. Pour être détesté y a pas mieux.

 

3. Critiquez les goûts et les idées de vos amis pour les transformer en ennemis

Si quelqu’un vous fait part de son opinion sur un sujet, surtout critiquez le. Encore un excellent moyen de se faire des ennemis.  Qu’il s’agisse d’un film, d’une musique ou d’un projet personnel, dites haut et fort que c’est de la merde !

Encore une fois vous avez raison de le dire, c’est ce qu’il y a de plus important.

Plutôt que de donner une opinion constructive après avoir écouté ce que l’autre avait à vous dire, dites qu’il a tort de penser comme ça, que c’est des conneries et qu’il se trompe. C’est une bonne façon de couper toute communication et vous faire un ennemi dévoué.

Allez un petit bonus parce que je vous aime bien. Quand vous faites un reproche ou une critique à quelqu’un, faites le de manière inconditionnelle. Quelques exemples :

  • Tu es toujours en retard
  • Tu ne m’écoute jamais
  • On ne peut jamais compter sur toi
  • Tu n’arrives jamais à rien
  • Tu es mauvais / incapable / nul

Critiquez non pas son comportement, mais sa personne. Si vous appliquez ça régulièrement, avec tout le monde et que vous n’arrivez pas à vous faire détester, haïr même, je ne peux plus rien pour vous.

 

4. Ne faites jamais de compliments sincères au risque de vous faire des amis

 movies movie applause joker the dark knight GIF

Si vous appréciez vraiment quelque chose chez quelqu’un, sa personnalité ou son style, ne lui dites surtout pas ! Vous aimez sa coiffure, son parfum, sa conversation, son humilité, son intelligence… Gardez tout pour vous.

Ne reconnaissez pas ses efforts ou sa valeur. Il pourrait s’ouvrir à vous, vous appréciez, reconnaître vos propre qualités. Et mon Dieu c’est la dernière chose que vous voulez.

Si vous voulez vous faire des ennemis, dites plutôt ce qui vous agace, ce que les autres devraient changer chez eux.

Ce que vous pouvez faire en revanche, c’est faire des compliments hypocrites, surtout si vous cherchez à obtenir quelque-chose. L’essentiel c’est de pensez d’abord à votre intérêt, résultat garanti.

 

5. Parlez de vous en priorité et vous serez détesté rapidement

Une astuce simple mais terriblement efficace, en deux mots : Moi je.

Vous rencontrez quelqu’un pour la première fois ? Étalez votre CV, vos exploits, vos qualités. Racontez combien vous êtes fier de ce que vous êtes et de ce que vous avez fait.

Mais attention à ne pas vous intéresser à l’autre, si vous voulez que ça fonctionne vraiment. Idem, si dans une conversation une personne raconte quelque-chose, n’attendez pas qu’elle ait fini de parler et interrompez là par le fameux « moi je ».

Vous pouvez aussi dire qu’elle se trompe, ou que vous connaissez bien mieux le sujet qu’elle.

De cette façon vous montrez votre importance et votre supériorité, et donc l’infériorité des autres par rapport à vous. Top pour être détesté et se faire des ennemis partout où on va.

6. Ne souriez jamais pour être sûr de ne pas être approché

se faire des ennemis

Ne souriez pas, sous aucun prétexte et à personne. Je pourrais m’arrêter là tellement c’est efficace, mais je vais vous en donner un peu plus.

Fermez-vous, autant physiquement que psychologiquement. Croisez vos bras, vos jambes, baissez la tête. Pour faire simple, imitez une pierre, soyez une pierre, dure, immobile.

Parce que vous en êtes persuadé et que c’est important de rester sur ses positions, il faut une raison extérieure pour sourire à soi et aux autres. Souriez seulement si vous recevez en retour, sinon ne donnez rien.

Surtout votre sourire, c’est bien trop cher et ça ne fait que peu d’effet après tout.

 

7. Oubliez tout ce que vous savez sur les autres

Dernière petite astuce pour se faire des ennemis, oublier les autres et ce que vous savez sur eux. Oubliez le maximum d’information sur votre vis-à-vis, sa profession, ses loisirs, ce qu’il aime dans la vie ou ses projets.

Oubliez même, et surtout, son prénom. 

  • « Salut Jason, ça fait longtemps qu’on s’est pas vu ! Ça va ? »
  • « Salut… Mec, ça va et toi ? Ouais super longtemps… »

Pour arriver à ce résultat, ne faites aucun effort pour mémoriser tout ce qu’on vous dit. Dites vous que de toute façon vous serez incapable de tout retenir, encore moins les prénoms.

Vous augmentez encore plus vos chances de ne rien retenir, encore moins de retenir l’intérêt de la personne en face de vous.

Voilà un petit cocktail bien relevé de choses à faire pour se faire des ennemis régulièrement. Vous m’en direz des nouvelles !

Si vous avez d’autres conseils ou techniques pour vous faire détester, partagez-les. On peut toujours en avoir besoin…

Jason, un exemple à ne pas toujours suivre

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

17 Partages
Partagez17
Tweetez
Aller à la barre d’outils