5 Astuces pour Améliorer sa Répartie et Répondre au Bon Moment

par 1

 

la repartie

Qui ne s’est jamais dit, en y en repensant après coup : « Hé merde ! j’aurais dû dire ça, mais pourquoi j’ai pas su lui répondre ?! »

Que ce soit en famille, entre ami ou au travail, on peut être surpris par une remarque et manquer de souffle pour répondre. Ce n’est vraiment pas une situation confortable.

Pas toujours facile de trouver les mots justes au bon moment. C’est là que votre répartie, et votre capacité de réaction entre en jeu.

La répartie ne « s’apprend pas »

Mais d’abord, qu’est-ce que la répartie ? Je dirais que c’est une réponse spontanée. C’est la capacité à répondre et à rebondir quelles que soient les circonstances. En clair, apprendre par cœur des phrases à replacer dans certains contextes, ce n’est pas de la répartie.

La répartie ne s’apprend pas, elle se cultive.

Evidemment, c’est très bien d’être cultivé, de connaitre des citations, des expressions et des bons mots, mais ce n’est pas à proprement parler de la répartie.

Apprendre des répliques par cœur à replacer au bon moment, c’est comme donner un poisson à quelqu’un, au lieu de lui apprendre à pêcher.  Alors à vos cannes à pêche, voici 5 astuces pour apprendre à rebondir et ne plus se laisser surprendre par vos interlocuteurs.

1. Prendre son temps avant de répondre

J’imagine que vous savez qu’il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Hé bien c’est un excellent conseil pour qui veut travailler sa répartie.

Prendre son temps avant de réagir au lieu de répondre trop vite à quelqu’un, est clairement la première chose à intégrer.

Lorsqu’on vous balance une pique, ou que l’on vous pose une question à laquelle vous ne vous attendez pas, relax. Respirez, prenez quelques secondes pour réfléchir.

Personne ne vous demande de répondre du tac au tac. En plus de ça, quand on est pris de court, on a tendance à réagir, souvent avec émotion.

Dans ce cas-là soit on répond trop vite, et on donne une réponse pas terrible. Ou alors on stress, et on ne trouve pas de réponse du tout. C’est là que le fameux : « j’aurais dû répondre ça ! » intervient.

En plus de ça la personne qui répond trop vite, réagit voire surréagît et donne l’impression de manquer de confiance. D’avoir besoin de contre attaquer à tous prix, parfois sans discernement.

Prenez quelques secondes pour respirer, laissez passer la vague de la réaction et répondez ensuite. Cette habitude demande de l’entrainement, surtout pour les plus impulsifs d’entre nous, donc ne vous découragez pas.

2. Travailler son sens de l’observation

Aiguiser son sens de l’observation est aussi très important pour améliorer son sens de la répartie. L’observation porte sur la situation, le lieu, les gens avec qui vous êtes etc.

Toutes les informations sont importantes. D’ailleurs plus vous posséderez d’informations sur les personnes qui vous font face, mieux vous serez armé pour leur répondre.

Observez la façon de bouger de la personne, sa façon de parler, de réagir à vos propos ou encore sa façon de s’exprimer. Les mots utilisés et les sujets abordés sont aussi de bons indicateurs.

Vous pourrez mieux anticiper ses réactions et vous serez moins surpris par la suite des événements. L’observation signifie aussi l’écoute, prenez garde à rester attentif à l’autre.

A vouloir préparer sa réponse et faire mouche, on peut manquer des éléments importants. Alors gardez les yeux ouverts, tel l’aigle qui survol sa proie.

3. Inspirez-vous des meilleurs

Je ne saurais que trop vous conseiller de vous inspirer des comédiens, des auteurs ou même des personnages de fictions qui ont une excellente répartie.

Inutile que ce soit forcément un personnage connu, votre entourage peut parfaitement faire l’affaire. Je suis sûr que vous connaissez au moins une personne qui a une répartie à toute épreuve.

Regardez sa façon de se tenir, sa manière de parler, le moment où il frappe, et à quel moment il fait mouche ou non.

Regardez des sketchs d’impro, des best-of d’humoristes Sniper (ceux qui enchaînent vannes sur vannes à propos des invités). Laurent Baffie reste un maître en la matière.

C’est souvent de l’humour noir, mais bien dosé. On voit qu’il prend son temps pour répondre, il observe, analyse et boom, ça passe ou ça casse, mais souvent, ça marche.

Les films ou les livres peuvent aussi être une excellente source d’inspiration. Lisez, et écoutez les dialogues, regardez la gestuelle des personnages, leur façon de répliquer etc. Bref inspirez-vous des meilleurs et vous le deviendrez à votre tour, avec un peu d’entrainement.

4. L’humour et la dérision, l’arme lourde d’une bonne répartie

On parlait des humoristes comme source d’inspiration d’une bonne répartie, et à raison. L’humour est une arme redoutable dans n’importe quelle situation.

Personnellement, que ce soit dans une situation amicale ou plus formelle, j’essaie de rester léger, et de ne pas trop me prendre au sérieux.

Cette approche permet de détendre l’atmosphère – si c’est bien fait – et de montrer que vous n’êtes pas susceptible, puisque vous savez rire de tout, et surtout de vous-même.

Si quelqu’un vous lance une pique et essaie de vous déstabiliser, mais que vous ne trouvez rien de pertinent à rétorquer. Voici une technique simple : L’exagération.

Un exemple, quelqu’un vous dit : « T’as une tache sur ton t-shirt, je sais pas ce que t’as fait mais c’est crade ! »

Vous pourriez répondre : « hé encore là t’as de la chance, tu m’a pas vu manger un Kebab, la dernière fois on a été obligé de bâcher les murs pour pas que j’en foute partout ».

Il y a de grande chance pour que sa face sourire l’auditoire. Cette réaction montre aussi que vous savez rire de vos imperfections, et croyez-moi, c’est difficile de répliquer quand l’autre se vanne lui-même.

C’est un exemple parmi beaucoup d’autres, qui allie la dérision et le fait de ne pas se prendre au sérieux. C’est terriblement efficace.

5. Prenez la parole, mais pas trop

Bien-sûr pour entrainer sa répartie il faut prendre la parole. Oser parler et donner son point de vue. Plus vous vous habituerez à intervenir, et plus vous serez à l’aise.

Donc allez-y, parler. Prenez le risque de ne pas savoir quoi répondre, vous verrez que ce n’est pas si terrible. Souvent ceux qui aimeraient avoir plus de répartie n’interagissent pas assez.

Alors on l’ouvre, au risque de ramasser ses dents. C’est comme ça qu’on apprend, c’est le métier qui rentre !

A l’inverse, une bonne répartie passe aussi par la capacité à se taire au bon moment. Poser les silences quand il faut, jouer avec la curiosité des gens, le regard etc.

Bref, privilégier la qualité à la quantité peut être une bonne piste, et vous ne vous sentirez plus obligé de réagir à chaque phrase. A vous de trouver l’équilibre.

Quel que soit votre profil, faites entendre votre voix, prenez le risque de vous tromper, de vous ridiculiser de temps en temps s’il le faut.

Ça n’a jamais tué personne, bien au contraire. La vie elle-même est un risque, alors prenez le.

Il vous ait déjà arrivé de manquer de répartie et de le regretter ? Une botte secrète quand vous ne savez pas quoi répondre ?

Jason

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

8 Partages
Partagez8
Tweetez
Aller à la barre d’outils