7 Conseils pour faire Bonne Impression et Améliorer votre Communication

par 0

bonne_impression_communication

 

Ils nous arrivent à tous de vouloir faire bonne impression. Que ce soit pour un entretien professionnel, un premier rendez-vous ou encore la rencontre avec belle-maman.

Je vous livre 7 conseils simples à appliquer au quotidien pour faire une bonne première impression, et améliorer vos votre communication et vos relations en général.

Ces conseils sont inspirés du livre de Leil Lowdes « Comment parler à tout le monde ». Livre très pratique dont je vous recommande la lecture si vous voulez approfondir le sujet.

1. Le sourire

bonne_impression_sourire

La base de toute interaction, le sourire. Le sourire éclaircit votre visage, et donne envie de venir vers vous.

On a du mal à croire que wolverine se cache derrière ce visage lumineux…

Un truc tout bête, on a tous en tête quelqu’un de charmant dans notre entourage, pas spécialement déprimé, mais qui ne sourit jamais sur les photos ! Ça change carrément son visage, ce qui ne lui rend pas justice.

On peut entendre ou lire parfois « Avec un sourire, ce serait encore mieux ! » C’est ce qu’il faut retenir.

Mais entendons-nous bien, il ne s’agit pas de se forcer à sourire comme le Joker, au risque de paraître faux et de faire peur à tout le monde. L’idée serait de s’entraîner à sourire naturellement.

Ça parait contradictoire ? Pas tant que ça. Tout ce que vous n’avez pas l’habitude de faire ou que vous ne faites pas correctement demande de l’entraînement.

Une astuce pour que votre sourire paraisse plus spontané et naturel, c’est de ne pas sourire automatiquement. C’est-à-dire qu’au lieu de sourire instantanément à votre vis-à-vis. Regardez le d’abord, attendez quelques secondes, et souriez-lui.

La personne saura alors que cette mine réjouit lui est exclusivement destinée, ce qui est très agréable.

Evidemment c’est toujours mieux d’être réellement heureux de rencontrer la personne à qui vous faites face, donc essayez au maximum de garder une énergie positive au moment de la rencontre.

2. Le regard

bonne_impression_regard

Le regard, c’est ce qui nous connecte directement à l’autre. Ne dit-on pas que les yeux sont les fenêtres de l’âme ?

Le regard crée le contact, que ce soit pour séduire, convaincre ou simplement écouter. Un regard soutenu permet de donner de l’importance à la personne en face de vous. Elle se sentira écoutée et comprise.

Testez vous-même, avec un ami d’abord. Lorsqu’il vous raconte quelque chose, regardez-le simplement dans les yeux.

C’est possible qu’il soit perplexe face à une telle attention, mais il se sentira bien plus à l’aise si vous offrez votre regard en soutien à ses paroles.

On a parfois tendance à se laisser aller à nos pensées, à regarder ailleurs et à ne plus écouter. Soyez attentif à la perte d’attention, et revenez à ce que vous faites, regarder et écouter.

Il n’y a rien de plus désagréable que de raconter quelque chose qui nous tient à cœur à quelqu’un, et que l’intéressé regarde à droite, à gauche ou pire, regarde ses SMS pendant que vous lui parlez.

Je suis à peu près sûr qu’on l’a tous vécu, et ça nous arrive à tous d’être distrait. Attention tout de même à ne pas perdre le contact.

Dans certains cas, simplement expliquer : « désolé j’ai l’esprit un peu ailleurs en ce moment, je pense beaucoup a… » permet de rétablir l’équilibre entre l’écoute et la parole.

3. La posture

bonne_impression_posture

La façon dont on se tient est un aspect très important de notre communication, consciemment et inconsciemment, aussi bien envers les autres qu’envers nous-mêmes.

Malheureusement on n’y prête pas souvent l’attention nécessaire, et on prend vite de mauvaises habitudes sans s’en rendre compte.

De manière générale, essayez de vous tenir droit, avec une posture ouverte, si vous voulez que les gens viennent vers vous et qu’ils aient envie de faire votre connaissance.

Non seulement vous enverrez le feu vert pour que les autres viennent vers vous, mais en plus vous aurez une bonne énergie.

La physiologie, le mouvement du corps pour faire simple, joue un rôle important sur votre mental. Faites le test. Croisez les bras, baissez la tête et recroquevillez-vous sur vous-même.

Vous constaterez que cette position défensive vous coupe de vous-même et des autres, l’énergie a du mal à circuler.

Au contraire si vous êtes redressé, le dos vers l’arrière, vos bras ouverts, vous serez dans une dynamique d’ouverture et de mouvement.

Vous serez donc d’avantage perçu comme sociable, ouvert d’esprit, et les gens auront plus tendance à venir vers vous. Encore un lien intéressant entre l’ouverture du corps et de l’esprit.

4. Bien choisir ses (premiers) mots

bonne_impression_mots

Tout cela est très bien. Un sourire chaleureux, un regard appuyé et une posture ouverte. Mais ça ne sert à rien si vos premiers mots trahissent votre allure.

Je parle tout simplement de propos négatifs, qui peuvent ruiner une interaction, voire l’ambiance générale.

Imaginez que vous êtes à une soirée entre amis, tout se passe bien, tout le monde est détendu. Un nouvel invité que vous ne connaissez pas arrive. Il n’a même pas le temps de passer le pas de la porte que vous l’entendez râler :

« Un connard sur la route roulait à 30 au lieu de 50, du coup je suis arrivé en retard… » et ça continue comme ça pendant 2 bonnes minutes.

Sachant que vous ne connaissez pas la personne qui vient d’entrer, il y a de fortes chances pour que vous pensiez que c’est un râleur, un rabat-joie, ou quelqu’un de pas très drôle dans la vie.

Bref, mauvaise impression, puisque vous pouvez uniquement vous fier à ce que vous avez vu d’elle. En l’occurrence, elle râle, donc c’est une personne aigrie.

C’est pareil pour vous, si vous abordez quelqu’un en parlant du « temps de merde qu’il fait dehors », de la maison en construction qui n’avance pas parce que les ouvriers ne font pas leur boulot etc.

Celui ou celle qui vous écoute aura juste envie de fuir.

Tout le monde a des problèmes et c’est normal d’avoir besoin d’en parler mais évitez de le faire dès le début de la conversation, surtout si vous ne connaissez pas votre interlocuteur.

5. Etre passionné pour être passionnant

bonne_impression_passion

Vous vous êtes déjà surpris à être passionné par un prof, alors même que vous détestiez sa matière ? Ou à être suspendu aux lèvres d’un collectionneur de coquillage ?

C’est tout simplement parce que cette personne était passionnée par ce qu’elle racontait. En fait même si un sujet parait ennuyeux, celui qui y met de la vie et des couleurs saura intéresser les autres.

Vice versa, un sujet a priori passionnant, comme un voyage à New-York, peut-être totalement inintéressant s’il y a aucun entrain de la part du conteur.

Je me souviens être allez visiter une station de radio l’an dernier. C’était vraiment très intéressant de voir les animateurs parler en direct, de découvrir toute la technique, qu’on ne voyait évidemment pas en tant qu’auditeur.

J’ai dû patienter quelques minutes dans la cabine de l’ingénieur du son. Il était très sympa avec moi mais s’est senti obligé de me passer en revu chaque consoles, avec les noms techniques que je ne connaissais pas du tout.

Je voyais bien qu’il essayait de me faire passer le temps, mais il était tellement « mou », vraiment, que je me suis ennuyé ferme. Aucune folie, rien de croustillant.

J’aurais préféré qu’il me parle de son potager si c’était un sujet qu’il préférait partager.

Bref, parlez de choses qui vous plaisent d’abord, peu importe si elles sont intéressantes ou non. De même si par exemple vous aimez votre travail mais que vous n’avez aucune passion ni aucune envie d’en parler, n’en parlez pas !

6. S’intéresser à la personne en face de vous

bonne_impression_personne

S’intéresser à son sujet c’est bien, s’intéresser à l’autre c’est encore mieux. Une chose importante à savoir sur les êtres humains, est que leur sujet de conversation préféré c’est : eux-mêmes !

A partir de là, si vous ne savez pas de quoi parler avec quelqu’un, posez-lui des questions. Au mieux sur des sujets intéressants comme les vacances, les voyages, ou sa passion justement, si vous la connaissez.

Vous risquez de partir pour de longues minutes, voire des heures de conversation.

D’autant que la personne vous renverra sûrement l’ascenseur en s’intéressant à vous. Cette approche peut aussi fonctionner dans le milieu professionnel comme un entretien d’embauche.

Un recruteur disait se souvenir d’un candidat qui, avant même d’enlever sa veste, avait observer les tableaux au mur, et avait dit au recruteur qu’il aimait l’auteur d’une des peintures.

Il se trouve que l’intéressé l’adorait aussi. Ils ont pu discuter quelques minutes avant de démarrer l’entretien.

Le candidat a laissé une excellente impression, parce qu’il ne s’était pas comporté comme 95% des candidats classiques, il s’est réellement intéressé à la personne en face de lui.

Pendant longtemps, je faisais 1h30 de trajet en taxi par semaine pour rentrer chez mes parents.

Je rencontrais souvent un nouveau chauffeur. Je commençais la conversation par : « On ne se connait pas je crois, vous travaillez depuis longtemps pour la boite ? »

Peu importe la réponse j’enchaînais avec : « Vous faisiez quoi avant / pourquoi le métier d’ambulancier ? ».

Et hop ! Parti pour 1h30 de discussion passionnante ! Parce qu’ils me parlaient d’eux, de ce qu’ils aimaient.

Je suis assez fier de dire que j’ai dû le faire avec au moins 20 personnes différentes, et je crois qu’il y en a seulement 2, qui n’avaient pas envie de discuter.

Certains se souvenaient même de moi et de nos conversations, alors qu’on ne s’était pas revu depuis plus d’un an.

7. Apprendre à réellement écouter

bonne_impression_ecouter

Ces conseils peuvent vous paraître un peu surfaits, superficiels, trop calculés. Mais la plupart des techniques sont inefficaces si on ne prend pas le temps d’écouter réellement les personnes qui nous parle.

J’entends par là une écoute entière et active, ce qui est difficile à avoir. Il faut la développer sans cesse et rester vigilant.

La plupart du temps quand quelqu’un parle, on pense tout de suite à ce qu’on va lui répondre, comme si on attendait simplement notre tour de placer notre réplique.

A partir du moment où on pense à ce qu’on va dire, on n’écoute plus qu’à moitié. Vous pourriez me dire que ce n’est pas si grave…

Mais combien de malentendus et de conflits pourraient être évités à votre avis, si on prenait le temps d’écouter réellement ce que l’autre a à nous dire ? Beaucoup, selon moi.

Laissez vos pensées en veille le temps que l’orateur ait fini de parler. Il vous remerciera de votre disponibilité et sera plus disposé à faire de même pour vous. En résumé, on a tous à y gagner !

Quel est votre secret pour faire une bonne impression ? Vous avez le sujet de conversation qui fait mouche ?

Jason

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

10 Partages
Partagez10
Tweetez
Aller à la barre d’outils