5 Clés pour Améliorer son Image et son Aisance Sociale

par 0

ameliorer-son-image

Qu’on le veuille ou non, l’image a pris une place très importante dans notre société. Sans doute trop.

Quoi qu’il en soit il vaut mieux améliorer l’image que l’on renvoie aux autres. A cela s’ajoute l’importance de la communication, qui passe par l’amélioration de notre aisance sociale.

1. Regardez et souriez, pas besoin d’être filmé

Etablir le contact passe par là, c’est même la première étape à toute bonne communication. Vous me direz que ça coule de source et que c’est d’une logique implacable.

Pourtant, je ne compte pas le nombre de personnes, hommes comme femmes, qui passent près de moi sans même lever la tête, les yeux rivés vers le sol.

Attention, qu’on s’entende bien, chacun fait ce qu’il veut avec ses yeux. Seulement si vous souhaitez être et paraître plus ouvert, regardez les gens dans les yeux, et souriez-leur.

Parce-que vous serez d’accord avec moi, il n’y a rien d’agréable dans le fait de croiser ou de parler à quelqu’un qui fait la gueule.

C’est un sport national en France je crois ? Si ce n’est pas le cas on devrait y penser, pas besoin de se doper pour finir premier.

Pas besoin d’en faire des tonnes, un petit regard bref, un léger sourire, et le tour est joué.

2. Engager la conversation et créer le contact

Extrêmement simple à comprendre, moins à appliquer. Pour s’habituer et être plus à l’aise au contact d’autrui, rien de tel que d’engager la conversation régulièrement.

Pas la peine d’entamer des discussions de 10 minutes, échanger quelques mots banals suffit. Ça peut même amener à des moments très sympas qui vous mettrons de bonne humeur.

Toutes les situations sont bonnes à prendre : avec vos voisins dans l’ascenseur, le boulanger, la collègue que vous croisez dans les couloirs, etc.

Ce n’est pas particulièrement difficile à faire. Un simple « bonjour comment allez-vous ? » peut très bien suffire. Vous pouvez parler de sujets anodins d’actualité ou de quelque chose en rapport avec la situation.

Les sujets ne manquent pas, pour peu qu’on fasse un petit effort d’observation et d’imagination. Avec l’habitude ce sera de plus en plus facile, et vous le ferez sans même vous en rendre compte. En plus d’y prendre du plaisir, évidemment.

3. Faire des compliments sincères

Les compliments sont comme du miel pour nos oreilles et notre estime de soi. On en redemande et on en mangerait à s’en faire péter l’estomac.

Un compliment n’a pas besoin d’être grandiose pour être apprécié. Je dirais même que les petites phrases anodines mais positives font beaucoup d’effet :

  • T’as l’air particulièrement en forme aujourd’hui, ça donne la pêche.
  • J’aime beaucoup ta nouvelle veste, très bien choisie.
  • T’as changé de coupe de cheveux ? Ça te va bien.

Attention à ne pas en faire trop. Le plus important est d’être sincère, d’apprécier réellement la chose que vous remarquez.

Si vous forcez et que ça se remarque, vous risquez de passer pour quelqu’un d’hypocrite, à juste titre.

De la même façon certaines personnes ne sont pas habitués aux mots gentils, et peuvent se méfier et se mettre sur la défensive. Dans le doute, allez-y doucement.

4. Faire l’éloge de ses proches

Dans la même veine, faire l’éloge de votre entourage est une très bonne chose pour améliorer vos relations et votre image.

  • Guillaume est vraiment très drôle, on ne s’ennuie jamais avec lui.
  • Juliette est top, on peut toujours compter sur elle.
  • Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi cultivé qu’Eric, impressionnant.

Ça peut paraître rien comme ça, mais c’est sacrément efficace, puisque vous faites coup double.

Pour commencer, vous valorisez quelqu’un, sans avoir besoin de son appréciation. Ce qui montre à votre interlocuteur que vous êtes bienveillant, plutôt que médisant, en l’absence des intéressés.

En plus, le témoin de vos bons mots, aura une plus grande confiance en vous, puisque vous ne cracherai pas votre venin sur lui en son absence.

Petit bonus, il y a de grandes chances pour que la personne visée par vos éloges l’apprenne indirectement, ce qui renforcera son intérêt pour vous. Un compliment rapporté a beaucoup de poids.

L’effet « tu ne sais pas que je sais ce que tu as dit à mon sujet » fait des merveilles. Pensez-y.

5. Refuser la négativité

Sans doute un des aspects les plus insidieux et difficile à déceler sur le moment. Détecter et refuser la négativité des gens.

Ce que j’entends par là, c’est que quand quelqu’un se plaint du temps, râle sur quelque-chose ou quelqu’un, même envers vous-même, vous devez pouvez tout simplement ne pas l’accepter. 

Rien ne vous oblige à subir passivement les ondes négatives de votre entourage.

Concrètement, ça pourrait donner :

  • Quel temps pourri aujourd’hui, t’as vu ça ? La galère !
  • C’est vrai que le temps pourrait être meilleur, mais rien de grave.
  • T’as vraiment déconné sur ce coup là, on ne peut vraiment pas te faire confiance !
  • C’est vrai que j’ai fait une erreur, je ferai mieux la prochaine fois.

L’idée n’est pas de nier les faits négatifs en bloc, mais plutôt de les orienter de manière positive, de sorte à revoir la situation en termes d’opportunités, et non de blocages.

Ce type de réponse évite de se laisser empoisonner et de se comporter de manière négative à votre tour. Le commérage en est un très bon exemple. Il est tentant de se laisser aller à ce genre de comportement nocif, surtout en groupe.

Cette attitude permet en d’autres termes de focaliser son attention sur les solutions, plutôt que sur les problèmes et situations qu’on ne peut pas changer.

Conclusion : Donnez et vous recevrez

Si vous faites tout cela, c’est avant tout pour vous, pour vous sentir bien et plus à l’aise en société. Mais soyez certains que les gens vous le renverront :

  • Oh t’as toujours la pêche toi ça fait plaisir.
  • C’est bien de savoir qu’on peut te faire confiance.
  • C’est super de te voir aussi positif.
  • J’aime bien discuter avec toi.
  • Etc.

Ça renforcera vos croyances sur le fait que les gens sont bons, si on fait l’effort d’aller vers eux.

Je pense que cette attitude n’est tout simplement pas dans nos habitudes, et que si on fait l’effort de changer ça en nous-même, on pourra avancer ensemble.

Quelles sont vos techniques pour être plus sociable ? Un sujet de conversation qui marche mieux que les autres ?

Jason

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

13 Partages
Partagez13
Tweetez
Aller à la barre d’outils