Le Cercle Vertueux de La Volonté : Pourquoi le Monde a Besoin de Vous

par 1

La volonté

Il a quelques temps je vous parlais des bienfaits de l’égoïsme. Des avantages de penser à soi avant de penser aux autres.

Hé bien ici je vais plutôt parler d’une vision plus altruiste et tournée vers les autres. Vous verrez que ce qui va suivre touche à la motivation, et au « pourquoi » on doit accomplir ce qui nous plait, ce pour quoi nous sommes faits. Le tout en rendant service à l’humanité entière. Ouais, rien que ça !

En clair, je vais vous expliquer pourquoi vous ne devez jamais abandonner vos envies profondes et vos rêves, pour vous mais aussi pour les autres.

Nous sommes tous dépendants les uns des autres

Je me suis aperçu de cette vérité toute simple mais fondamentale, dans le livre « trois amis en quête de sagesse ». Dans ce livre les 3 auteurs, Matthieu Ricard, Christophe André et Alexandre jollien parlent, dans un de leur chapitre, de gratitude.

Plus précisément ils expliquent qu’il est important de s’apercevoir que chaque chose que l’on possède, chaque petits privilèges, dont nous profitons, nous le devons aux autres. D’où l’importance d’être reconnaissant et de dire merci.

Par exemple j’ai pu écrire cet article grâce à ceux qui ont fabriqué le clavier sur lequel je tape. Vous en ce moment même vous pouvez lire ce même article grâce aux inventeurs d’internet, du portable, de la 4G etc.

On peut décliner l’idée à l’infini. Etre reconnaissant envers ceux qui ont fabriqué la tasse dans laquelle vous buvez votre café qui vous maintient éveillé le matin. Merci à ceux qui vous permettent de prendre votre bonne douche froide chaque jour, ou chaude pour ceux qui préfèrent.

En plus de nous faire beaucoup de bien au moral, la gratitude permet de s’apercevoir que sans le travail des autres, sans tout ce qu’ils ont, sont en train de faire ou vous accomplir, on ne pourrait pas profiter de la vie et de tout ce qu’elle peut nous apporter.

Je ne parle pas que d’avantages matériels, bien au contraire. Mais aussi de la musique, du cinéma, des livres et j’en passe.

Tout ce qui nous permet de nous épanouir, nous cultiver ou nous faire progresser, est possible grâce à tous ceux qui mettent leur temps, leur énergie et leur passion dans ce qu’ils font le mieux.

Evidemment tout ce qui a été fait ou crée ne l’a pas forcément été par plaisir. Mais rendez-vous compte, que toute la vie que nous menons aujourd’hui, des vêtements que l’on porte jusque notre petit chez nous, est possible grâce aux autres.

Choses que nous sommes nous-même souvent incapables de faire.

« Oui oui c’est bien beau tout ça mais quel est le rapport avec la motivation et notre propre vie ?! »

J’y viens j’y viens.

La volonté d’avancer, un pas de plus pour l’humanité

La gratitude fonctionne aussi dans l’autre sens. Vous faites partie de ceux qui permettent au monde de tourner correctement. Vous, comme moi, pouvons apporter beaucoup, selon qui nous sommes et ce que nous pouvons réaliser.

Peu importe notre situation, notre QI, notre niveau d’étude, notre sexe et autres caractéristiques dont on se fout pas mal en fait ! Nous pouvons et nous devons contribuer à l’avancée des autres. Pour moi il n’y a pas réellement de petite ou de grande contribution, chaque geste compte.

Je suis sûr que chacun de nous participe déjà à ce cercle vertueux, avec sa famille, ses amis, dans son travail ou sa passion.

Mais j’aimerais que vous vous rappeliez que chaque effort que vous ferez, sera bon pour vous, votre avancement, mais aussi et surtout bon pour ceux qui vous entourent.

N’attendez rien et faites les choses pour vous d’abord

Souvent, on agit pour avoir une récompense, un retour positif des autres vis-à-vis de nos actions. On veut s’enrichir, gagner plus d’argent, avoir plus de reconnaissance, d’amour, ou que sais-je.

Malheureusement ces « récompenses » ne sont pas là. Elles ne sont pas à la hauteur de ce que l’on imaginait, ou on ne les voit simplement pas, aveuglé par la frustration de ce que l’on attendait. Résultat on perd notre envie, notre motivation, et au final on abandonne.

C’est à ce moment précis que tout le monde en sort perdant. Vous pensez que ce que vous faites ne sert à rien, ou pas assez. Vous vous dites que de toute façon les gens sont égoïstes.

Qu’ils  ne voient pas tout ce que vous faites pour eux. Il peut alors vous arriver de vous fermer.

La conséquence pour les autres, c’est qu’ils ne profiteront pas de tout ce que vous pouvez leur apporter : votre énergie, votre talent, vos connaissances, votre intelligence, ou encore votre gentillesse.

Ils n’évolueront pas non-plus, penseront à leur tour que les gens sont égoïstes… et la boucle est bouclée, je ne vous refais pas le schéma.

Agir dans l’attente d’obtenir quelque chose, est le meilleur moyen d’être déçu de ne pas avoir ce que l’on veut. C’est là qu’on en arrive à des phrases du genre :

  • « A quoi bon ? De toute façon tout le monde s’en fout »
  • « Je laisse tomber, personne ne voit les efforts et tout ce que je fais pour eux »
  • « De toute façon ça ne sert à rien, il y a des gens bien plus doués que moi dans ce domaine. »

Mention spéciale pour la dernière phrase à laquelle je répondrai : ils sont plus doués ou plus expérimentés ? Ils ont certainement plus travaillé et fait davantage d’efforts pour arriver à être « doué ». Mais je m’éloigne du sujet.

Voyons comment je pense que votre motivation devrait se créer et se maintenir, en dépit des résultats visibles et de vos attentes.

Plus besoin d’excuses quand les autres comptent sur vous

Vous savez pourquoi j’ai créé La Part du Lion ? Comment je fais pour me motiver à écrire régulièrement ? Tout simplement parce que j’aime le faire.

Je le fais parce que c’est selon moi l’une des meilleures façons d’apporter ma contribution aux autres, tout en étant réellement heureux de le faire.

Même si c’est vrai que je le fais pour mon propre plaisir, je le fais aussi parce que je sais que des gens comptent sur moi. C’est ce qui me motive le plus à continuer d’avancer.

Tout le travail que je fais sur moi-même, ce que j’apprends, ce que je développe, sert et servira aux autres à avancer. Mais aussi à se motiver eux-mêmes à donner le meilleur de leur personne pour réaliser leurs projets, même si je ne le vois pas forcément.

Tout cet état d’esprit pourrait se résumer à : « Si lui peut le faire, je peux le faire aussi ». Si une seule personne arrive à cette conclusion grâce à moi, je considère que j’ai réussi.

Bref tout ça pour en venir au fait qu’en cas de coup de mou, –  ou de coup dur, à vous de voir –  et quoi que vouliez faire, n’oubliez pas que d’autres comptent sur vous.

Ça peut être la difficulté à se lever le matin pour aller bosser, ou trouver un boulot. Le manque de motivation pour développer un projet qui vous tient à cœur, etc. Quelqu’un a ou aura besoin de vous.

Il y a fort à parier que si vous apprenez le piano ou la guitare par exemple, vous serez ultra fier de vous. Vous ferez profiter les autres de vos compositions et de votre talent. Et au final, vous motiverez quelqu’un d’autre à s’y mettre à son tour.

Rappelez-vous : « Si lui / elle a pu le faire, je peux le faire aussi ». La persévérance et la réussite des autres nous pousse à faire de même, et le cercle vertueux est lancé.

Quels que soient vos projets ou vos idées, lancez-vous et n’arrêtez pas si c’est ce que vous voulez. Il ne s’agit pas que de vous et de votre intérêt mais bien celui de tous. Vous rendrez service à tout le monde, même si vous n’en avez pas encore conscience.

Certains coureurs vont courir à deux ou plus le matin, pour se motiver. C’est bien plus facile de se bouger quand on s’est engagé, et qu’on sait que quelqu’un nous attend.

Faites pareil ici, engagez vous auprès des autres et dites vous qu’ils vous attendent…

Qu’est-ce que vous aimeriez réaliser mais que vous n’avez pas encore démarré ? Qu’est-ce qu’il vous faudrait pour vous motiver à vous jeter à l’eau ? 

Jason

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

6 Partages
Partagez6
Tweetez
Aller à la barre d’outils