31 Raisons de Penser que vous Etes Une Victime et que Vous Devez Vous Réveiller

par 0

être une victime

Avertissement avant de commencer : Ce qui va suivre est à prendre, en partie, au 2nd degrés. Je me suis fait plaisir sur celui-là, je préfère vous prévenir.

J’entends par « victime » une personne qui laisse les autres, les événements et la société dicter sa vie, ses humeurs et ses comportements.

Alors, est-ce que vous aussi vous êtes une victime de la vie ? Est-ce que vous faites partie de ces gens qui n’assument pas leurs responsabilités ? C’est ce qu’on va voir, n’oubliez pas de compter les points.

31 comportements de victime (liste non-exhaustive)

  1. Vous insultez votre réveil qui sonne et qui vous empêche de continuer de rêver à une vie que vous n’avez pas.
  2. Vous râlez après l’automobiliste qui roule trop vite, trop lentement, ou qui vous pique votre place de parking alors que vous l’avez vu avant lui.
  3. Vous maudissez le monde qui vous a amené dans ce bouchon et vous fait perdre votre temps, alors que vous faites partie de ce même bouchon que vous avez créé.
  4. Ça marche aussi dans les magasins pris d’assaut, vous vous demandez : « Les gens ont que ça à faire de leur weekend ?! »  Et vous ?
  5. Vous en voulez à vos parents de ne pas vous avoir donné la bonne éducation ou les meilleurs moyens pour réussir. Alors que sans eux vous n’auriez même pas le luxe de vous en plaindre.
  6. Vous êtes orphelin et vous regrettez de ne pas avoir connu vos parents, pensez un peu à ceux qui en ont et qui n’arrêtent pas de s’en plaindre.
  7. Vous pensez que le futur président changera quoi que ce soit à votre vie. #présientielle2017
  8. Il y n’y a plus d’eau chaude et vous avez peur de mettre la tête sous l’eau. Relisez mon article sur la douche froide.
  9. Quand on vous dit « ça va ? » vous répondez « on fait aller ». Variante « comme un lundi »
  10. Ce fameux lundi où vous vous dites déjà vivement le weekend, alors même que la veille vous aviez le blues du dimanche soir.victime
  11. Vous pensez que vos profs sont ou ont été incompétents et qu’ils auraient dû en faire plus pour vous.
  12. A la pause-café vous dites à vos collègues « vivement ce soir qu’on se couche ». Autant rester au lit, vous gagnerez du temps.
  13. Vous râlez quand il fait moche dehors.
  14. Vous vous plaignez quand il fait trop chaud.
  15. Et quand il fait beau vous vous dites que c’est bien mais que de toute façon ça ne durera pas.
  16. Vous vous plaignez du prix des cigarettes, alors qu’en réalité elles ne sont chères que pour ceux qui en achètent.
  17. Vous attendez que votre partenaire réponde à vos attentes, sans vous demander ce dont lui a besoin.
  18. Vous êtes célibataire et vous êtes persuadé que tout ira mieux une fois que vous aurez trouvé LA bonne personne.
  19. Vous êtes malheureux au travail parce que votre patron vous méprise et que vous ne vous entendez pas avec vos collègues. Mais vous restez quand même, faudrait pas bousculer vos habitudes.
  20. Vous faites des études sans conviction parce que selon vous, de toute façon vous n’aurez pas de travail. reaction sad crying classic sadness GIF
  21. Mais vous continuez quand même, parce que sans diplômes vous n’aurez pas de travail.
  22. Pour vous, ceux qui réussissent ont surtout eu de la chance, le reste ce ne sont que des détails.
  23. Vous commencez un régime et vous arrêtez au bout de 3 semaines parce que les résultats ne sont pas là, et que ça n’en vaut pas la peine.
  24. D’ailleurs à ce propos vous pensez que les méthodes miracle existent, type : « perdez 20kg en 1 mois sans quitter votre canapé ».
  25. Vous pensez que ce sont aux autres de faire des efforts pour vous comprendre, parce que vous, vous avez tout donné.
  26. Vous avez des rêves et des envies depuis longtemps, mais vous vous y mettrez quand ça ira mieux ou que vous aurez plus de temps.
  27. Vous pensez que vous n’avez pas assez de temps dans une journée.
  28. Vous ne pardonnez jamais à ceux qui vous ont fait du mal.
  29. D’ailleurs vous ne manquez jamais une occasion de rappeler aux autres à quel point vous avez souffert.
  30. Vous pensez que votre famille, vos amis, votre patron, votre conjoint ou la société, vous doit quoi que ce soit.
  31. Vous pensez, sincèrement, que quelqu’un viendra vous sauver de votre vie et la rendra meilleur. Mais si tout le monde attend la même chose, comment on fait ?

On se bouge !

Je préfère vous le dire tout de suite, je me reconnais pas mal dans cette liste. Si comme moi vous vous reconnaissez dans certaines situations, tant mieux, c’est le métier qui rentre.

Ce que je veux vous faire comprendre, c’est que dans toutes les situations, vous avez le contrôle. Vous pouvez décider de quoi faire pour changer les choses.

La première étape est donc d’avoir conscience que les possibilités existent, et qu’il y a des solutions à tout. Après c’est à vous de vous prendre en main pour que la situation évolue.

Demandez-vous toujours : « Quelles sont mes options ». Concentrez-vous sur les possibilités plutôt que sur ce que vous ne pouvez pas changer.

Le problème de toutes les choses que j’ai citées, c’est qu’elles vous mettent en positions de victime. La position de quelqu’un qui se laisse emporter par la moindre petite vague dans sa vie.

La chose la plus importante ce n’est pas votre situation, mais votre manière de la percevoir. Que vous pensiez en être capable ou non, dans les deux cas vous avez raison, disait Henri Ford.

Ah et une dernière chose, quoi que vous vouliez de la vie ou des autres, commencez par donner, c’est le meilleur moyen de recevoir. La vie ne vous fait pas de cadeau, tant que vous ne lui en faites pas. 

Est-ce que vous avez d’autres comportements de victime en tête, chez vous ou chez les autres ? Je serais ravi de les ajouter à la liste !

Jason

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz

6 Partages
Partagez6
Tweetez
Aller à la barre d’outils